Discriminations intersectionnelles et stratégies identitaires : les vécus et perceptions des Marocain·e·s LGBTQ+ de première génération d'immigration à Montréal

Mylène de Repentigny-Corbeil

Résumé


Les discriminations vécues et perçues par les Marocains et Marocaines LGBTQ+ de première génération d'immigration à Montréal découlent de conjonctures historiques, sociales et politiques. En effet, les législations en place au Maroc criminalisant les rapports homosexuels, et l'interprétation majoritaire de l'islam condamnant l'homosexualité affectent les parcours migratoires, ainsi que les vécus dans le pays d'origine et le pays d'accueil notamment au sein des communautés marocaines et musulmanes. Également, le racisme systémique et l'aversion pour la religion, vécue et ressentie au sein des communautés LGBTQ+, engendrent des discriminations de nature islamophobe et raciste. Ainsi, prises entre des impératifs sociaux tant hétéronormatifs qu'homonormatifs, les Marocains et Marocaines LGBTQ+ se retrouvent à l'intersection de discriminations multiples au sein des structures politico-juridiques canadiennes et québécoises, ainsi qu'au sein des associations et lieux de solidarité communautaires. Cibles d'injonctions homonormatives séculières et hétéronormatives homophobes, ils et elles composent avec des conceptions et pressions inexistantes ou différentes de celles au Maroc, complexifiant leurs parcours migratoires et leurs questionnements identitaires. Cet article propose d'analyser les discriminations intersectionnelles et les stratégies de négociations identitaires des Marocains et Marocaines LGBTQ+ de première génération d'immigration à Montréal, abordées lors d'entretiens semi-dirigés effectués en 2018. De par la simultanéité et l'interactivité des oppressions et pressions normatives provenant de leurs diverses communautés d'appartenance, le coming-out devient, à ce titre, l'illustration de l'intersectionnalité des discriminations vécues et perçues.

Mots-clés


Intersectionnalité; Queer; Discriminations; LGBTQ+; Maroc; Montréal

Texte intégral :

PDF

Références


Ahmed, S. (2006). Queer phenomenology. Orientations, objects, others. Duke University Press.

Almeida, J. (2019). Rapport sur le racisme systémique vécu par la communauté LGBTQ+ montréalaise : consultation publique sur le racisme et la discrimination systémiques à Montréal. Rapport de recherche présenté par le Conseil Québécois LGBT de Montréal.

Amari, S. (2012). Des lesbiennes en devenir : coming-out, loyauté filiale et hétéronormativité chez des descendantes d'immigrant-e-s maghrébin-e-s. Cahiers du Genre, 2(53), 55-75.

Anderson, V. N. (2018). Cisgender men and trans prejudice: Relationships with sexual orientation and gender self-esteem. Psychology of Men and Masculinity, 19(3), 373-384.

Asal, H. (2014). Islamophobie : la fabrique d'un nouveau concept. État des lieux de la recherche. Sociologie, 5, 13-29.

Bilge, S. (2009). Théorisations féministes de l'intersectionnalité. Diogène, (225), 70-88.

Browne, K. et Nash, C .J. (dir.). (2016). Queer methods and methodologies: Intersecting queer theories and social science research. Routledge.

Callis, A. S. (2014). Bisexual, pansexual, queer: Non-binary identities and the sexual borderlands. Sexualities, 17(1/2), 63-80.

Chamberland, L. et Lebreton, C. (2012). Réflexions autour de la notion d'homophobie : succès politique, malaises conceptuels et application empirique. Nouvelles questions féministes, 31(1), 27-43.

doi : 10.3917/nqf.311.0027

Dialmy, A. (2010). Sexuality and Islam. The European Journal of Contraception and reproductive Health Care. 15(3), 160-168. doi: 10.3109/13625181003793339

Fraser, N. et Plous, M. (2005). Multiculturalisme, anti-essentialisme et démocratie radicale. Cahiers du Genre, 2(39), 27-50. doi : 10.3917/cdge.039.0027

Gravel. M.-A. (2015). Portrait de la discrimination au Québec. Coup d'il sociodémographique, 44, 1-9. https://statistique.quebec.ca/fr/fichier/portrait-de-la-discrimination-au-quebec.pdf

Jaspal, R. (2012). Coping with religious and cultural homophobia: emotion and narratives of identity threat among British Muslim gay men. Dans P. Nyriäs et A. K.T. Yip (dir.), Religion, gender and sexuality in everyday life (p. 71-89). Ashgate.

King, S. (2009). Homonormativity and the politics of race: Reading Sheryl Swoopes. Journal of Lesbian Studies, 13(3), 272-290.

Kugle, S. (2010). Homosexuality in Islam: Critical reflection in gay, lesbian, and transgender Muslims. Oneworld Publications.

Lipiansky, E. M. (2003). Les dessous de la communication interculturelle. Dans P. Cabin (dir.), La communication. État des savoirs (p. 269-275). Sciences Humaines éditions.

Marignier, N. (2018). La prolifération des catégories de l'identité sexuelle. L'Homme et la société, 3(208), 63-82.

Marx Ferree, M. (2011). The discursive politics of feminist intersectionality. Dans H. Lutz, M. T. Herrera Vivar et L. Supik (dir.), Framing intersectionality. Debates on a multi-faceted concept in gender studies (p. 55-65). Ashgate.

Ministère de La Justice et des Libertés (15 septembre 2011). Code pénal [Royaume du Maroc]. http://adala.justice.gov.ma/production/legislation/fr/Nouveautes/codepenal.pdf

Modood T. (1997) Introduction: The politics of multiculturalism in the New Europe. Dans T. Modood et P. Webner (dir.), The politics of multiculturalism in the New Europe (p. 1-26). Zed Books.

Mongeau, P. (2008). Réaliser son mémoire ou sa thèse. Côté jeans et côté tenue de soirée. Presses de l'Université du Québec.

Monheim, M. (2014). Enjeux multiples chez des personnes homosexuel.les ou transgenres, issu.es de l'immigration arabo-musulmane. Cahiers critiques de thérapie familiale et de pratiques de réseaux, 1(52), 91-107.

Morland, I. (2014). Intersex. Transgender Studies Quaterly, 1(1-2), 111-115.

Munro, L. et al. (2013). A bed of roses? Exploring the experiences of LGBT newcomer youth who migrate to Toronto, Ethnicity and Inequalities in Health and Social Care, 6(4), 137-150.

Murray, S. O. et Roscoe, W. (1997). Islamic homosexualities. New York University Press.

Music, R. (2010). Queer visions of Islam. Dans S. Habib (dir.), Islam and homosexuality (p. 327-346). ABC-Clio.

Peumans, W. et Stalbert, C. (2012). Queering conversion: exploring new theoretical pathways to understand religious conversion in a western context. Dans P. Nyriäs et A. K.T. Yip (dir.), Religion, gender and sexuality in everyday life (p. 109-124). Ashgate.

Pew Research Center. (2010). Global religious futures projec: Morocco [Fichier de données]. http://www.globalreligiousfutures.org/countries/morocco#/?affiliations_religion_id=0&affiliations_year=2010&region_name=All%20Countries&restrictions_year=2016

Rahman, M. (2010). Queer as intersectionality: Theorizing gay Muslim identities. Sociology. 44(5), 944-961.

Siraj, A. (2009). The construction of the homosexual 'other' by British Muslim heterosexuals. Contemporary Islam, 3(1), 41-57.

Taboada-Leonetti, I. (1990). Stratégies identitaires et minorités : le point de vue du sociologue. Dans Camilleri et al. (dir.), Stratégies identitaires (1e éd.) (p. 43-83). Presses universitaires de France.

Yee, J. Y. et Dumbrill, G. (2003). Whiteout: looking for race in Canadian social work practice. Dans A. Al-Krenawi et J. Graham (dir.), Multicultural social work in Canada (p. 98-121). Oxford University Press.

Yip, A. K. T. (2005). Queering religious texts: An exploration of British non-heterosexual Christians' and Muslims' strategy of constructing sexuality-affirming hermeneutics. Sociology, 39(1), 47-65.

Zahed, L. M. (2012). Le Coran et la chair. Max Milo.

Zahed, L. M. (2016). LGBT musulman.es : du Placard aux Lumières. Des Ailes sur un Tracteur.


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© Alterstice  2010-2021 - ISSN 1923-919X

Établi avec le soutien de l’Association internationale pour la Recherche InterCulturelle (ARIC), du Centre de recherche Cultures-Arts-Sociétés (CELAT) et de l' équipe de recherche METISS . Le site est hébergé par le service informatique de la Faculté des Sciences Sociales de l'Université Laval (Québec, Canada) pour le laboratoire "Psychologie et Cultures".