Situations et solutions en contexte interculturel : une méthodologie de l'acte à poser

Bob White, Danielle Gratton

Résumé


Depuis une dizaine d'années, une série d'évènements donnent l'impression que le Québec cherche à mieux définir son modèle d'intégration basé sur la notion d'interculturalisme. Mais comment définir l'approche interculturelle et comment savoir si elle favorise véritablement l'inclusion des nouveaux arrivants? Dans le cadre du partenariat de recherche « Vers une ville interculturelle » nous avons organisé une série d'ateliers pratiques afin de faciliter la mise en commun de ce que les différents acteurs du milieu urbain voient comme situations interculturelles problématiques. Les « ateliers de situations interculturelles » ont donné des réponses préliminaires aux trois questions suivantes : 1) Quelles situations problématiques voyons-nous sur le terrain? 2) Quels outils sont à notre portée pour répondre à ces situations? 3) Sur quels cadres d'analyse nous appuyons-nous pour orienter nos actions? Pendant cet atelier, qui a été organisé dans différents milieux professionnels et institutionnels, les participants ont travaillé en équipe afin d'identifier et d'analyser un nombre limité de situations qui proviennent de leurs milieux d'intervention respectifs. Les résultats préliminaires des ateliers démontrent la difficulté de distinguer entre les situations interculturelles et les préoccupations par rapport aux situations, mais aussi la difficulté de la centration sur les normes et les valeurs de la société d'accueil. L'analyse de plusieurs contextes d'intervention fait ressortir les différences individuelles et organisationnelles et démontre, entre autres, que les intervenants sont souvent pris entre les exigences contradictoires du multiculturalisme et de l'interculturalisme.


Mots-clés


situations interculturelles; acte à poser; compétences interculturelles; cohésion sociale; cadres de référence; interculturalisme; pluralisme

Texte intégral :

PDF

Références


Ahmed, S. (2012). On being included: racism and diversity in institutional life. Durham, NC: Duke University Press.

Amin, A. (2012). Land of strangers. Cambridge.

Bakhtin, M. (1993). Toward a philosophy of the act (édition de V. Liapunov et M. Holquist, trad. de V. Liapunov). Austin : University of Texas Press.

Bateson, G. et Reusch, J. (1951). Communication: The social matrix of psychiatry. New York : Norton.

Bathurst, L. (2015). Teaching Culture in Anthropology and Intercultural Communication. Conférence présentée au Congrès de l'American Anthropological Association, 18-22 novembre.

Bathurst, L. et La Brack, B. (2012). Anthropology, Intercultural Communication, and Study Abroad. Dans M. Vande Berg, M. Paige et K. Lou (dir.), Student learning abroad: what your students are learning, what they're not, and what you can do about it (p. 188-214). Sterling, VA : Stylus Publishing.

Battaglini, A. (dir.). (2010). Les services sociaux et de santé en contexte pluriethniques. Montréal : Éditions Saint-Martin.

Bouchard, G. (2012). L'interculturalisme : un point de vue québécois. Montréal : Boréal.

Cantle, T. (2012). Interculturalism : The new era of cohesion and diversity. London : Palgrave.

Cohen-Émérique, M. (1993). L'approche interculturelle dans le processus d'aide. Santé mentale au Québec, 18(1), 71-91.

Cohen-Émérique, M. (2011). Pour une approche interculturelle en travail social. Théories et pratiques. Rennes : Presses de l'EHESP.

Côté, D., Frozzini, J. et Gratton, D. (2013). La compétence interculturelle dans le contexte des services de réadaptation physique et des agences de placement temporaire au Québec. Revue S&F, avoirs et formations, recherches et pratiques, 3, 78-93.

Das, K. (1993). Formation présentée à l'Institut Interculturel de Montréal [contenu inédit]. Montréal : Institut Interculturel de Montréal.

Devereux, G. (1980). De l'angoisse à la méthode dans les sciences du comportement. Paris : Flammarion.

Emongo, L. et White B.W. (dir.). (2014). L'interculturel au Québec. Rencontres historiques et enjeux politiques. Montréal : Presses de l'Université de Montréal.

Emongo, L. (2014). Introduction à une épistémologie de l'inter-cultures. Dans L. Emongo et B. White (dir.), L'interculturel au Québec. Rencontres historiques et enjeux politiques (p. 221-250). Montréal, Presses de l'Université de Montréal.

Fourot, A.C. (2013). L'intégration des immigrants : cinquante ans d'action publique locale. Montréal : Presses de l'Université de Montréal.

Frozzini, J. et Gratton, D. (2015). Travail migrant temporaire et précarisation. Vie économique, 7(1), 1-10.

Gadamer, H.-G. (1996). Vérité et méthode : les grandes lignes d'une herméneutique philosophique. Paris : Seuil.

Gratton, D. (2009). L'interculturel pour tous : Une initiation à la communication du troisième millénaire. Montréal : Éditions Saint Martin.

Gratton, D. (2013). Préoccupations et attentes en réadaptation physique dans des contextes pluralistes : vers un cadre théorique interculturel. Thèse de doctorat, Département d'anthropologie, Université de Montréal.

Labelle, M. (2010). Racisme et anti-racisme au Québec : Discours et déclinaisons. Montréal : Presses de l'Université du Québec.

Legault, G. et Lafrenière, M. (1992). Situations d'incompréhensions interculturelles dans les services sociaux : problématique. Santé mentale au Québec, 17(2), 113-131.

Maalouf, A. (1998). Les identités meurtrières. Paris : Grasset.

Martiniello, M. (2011). La démocratie multiculturelle. Paris : Presses de Sciences Po.

Nail, T. (2015). The figure of the migrant. Stanford University Press.

Proulx, J. (1998). Gestion de la diversité en contexte d'une approche clientèle et d'une gestion des ressources humaines axées sur les résultats (vol. 1). Québec : Ministère de la Santé et des services sociaux du Québec.

Rocher, F. et B. W. White. (2014). L'interculturalisme québécois en contexte multiculturel canadien : Origines, critiques et politiques publiques. Montréal : Institut de recherches en politiques publiques.

Roy, G. (1992). Devons-nous avoir peur de l'interculturel institutionnalisé?? Nouvelles pratiques sociales, 5(5), 53-64.

Vertovec, S. (2007). Super-diversity and its implications, Ethnic and racial studies, 30(6), 1024-1054.

White, B. W. (2014). Quel métier pour l'interculturalisme? Dans L. Emongo et B. White (dir.), L'interculturel au Québec. Rencontres historiques et enjeux politiques (p. 21-44). Montréal : Presses de l'Université de Montréal.

White, B. W. (2016). Le vivre-ensemble comme scénario de l'interculturel au Québec. Dans F. Saillant (dir.), Pluralité et vivre-ensemble (p. 39-62). Québec : Presses de l'Université Laval.

White, B. W. (2017a). Jamais deux sans trois : La situation ethnographique et le rapport à l'autre. Dans M. Lantin, M. Blondet et A. Bensa (dir.), De la reflexivité à la vigilance. Lyon : Presses universitaires de Lyon. À paraître.

White, B. W. (2017b). Pensée pluraliste dans la cité : L'action interculturelle à Montréal. Anthropologie et sociétés, automne, numéro spécial sur l'interculturel dans la Cité. À paraître.

White, B. W., Gratton, D. et Rocher, F. (2015). Les conditions de l'inclusion en contexte interculturel. Mémoire présenté à la Commission des relations avec les citoyens, Ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion.


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© Alterstice  2010-2018 - ISSN 1923-919X

Établi avec le soutien de l’Association internationale pour la Recherche InterCulturelle (ARIC), du Centre de recherche Cultures-Arts-Sociétés (CELAT) et de l' équipe de recherche METISS . Le site est hébergé par le service informatique de la Faculté des Sciences Sociales de l'Université Laval (Québec, Canada) pour le laboratoire "Psychologie et Cultures".