Retombées et perspectives de la « diversité » et des politiques linguistiques en Vallée d'Aoste : le cas du français et du francoprovençal

Maria Immacolata Spagna

Résumé


Cette contribution se propose de mettre en lumière les retombées des politiques linguistiques mises en uvre au cours des siècles en Vallée d'Aoste sur la communauté valdôtaine. Suivant les changements du statut du français et du francoprovençal, causés par les mesures imposées par l'État depuis l'Unité italienne, nous relèverons l'évolution de la perception des Valdôtains face à ces choix politiques. Si, jusqu'en 1861, les Valdôtains se considéraient de nationalité française, à l'intérieur du nouvel État italien, notamment à la suite de la dictature de Mussolini contre le français, ils se retrouvèrent sans aucune garantie juridique de leur identité linguistique. En fait, le Statut Spécial n'a presque rien changé. Les récentes enquêtes sociolinguistiques attestent que l'intérêt pour la survie de la diversité linguistique est désormais très faible. Dans une telle situation, le plurilinguisme, vers lequel s'orientent les politiques actuelles, pourra produire les résultats souhaités seulement s'il n'est pas imposé mais plutôt favorisé, dès l'enfance, par le biais d'approches plurielles.

Mots-clés


Mots clés : Politiques linguistiques, français, francoprovençal, diversité linguistique, plurilinguisme.

Texte intégral :

PDF

Références


Ascoli, G.I. (1878). Schizzi franco-provenzali. Archivio Glottologico Italiano, 3, 61-120.

Balboni, P. (1983). La Val D'Aosta. Dans G. Freddi (dir.), L'Italia plurilingue (p. 126-151). Bergamo : Minerva Italica.

Bauer, R. (1999). Storia della copertura linguistica della Valle d'Aosta dal 1860 al 2000 : un approccio sociolinguistico. Nouvelles du Centre d'Études Francoprovençales « René Willien », 39, 76-96.

Berruto, G. (1983). Aspetti e problemi del plurilinguismo in Valle d'Aosta. Dans F. Di Iorio (dir.), L'educazione plurilingue in Italia (p. 77-101), Frascati : Quaderni di Villa Falconieri.

Berruto, G. (2003). Una Valle d'Aosta, tante Valli d'Aosta ? Considerazioni sulle dimensioni del plurilinguismo in una comunità regionale. Dans G. Iannaccaro, V. Dell'Aquila et E. Andrione (dir.), Une Vallée d'Aoste bilingue dans une Europe plurilingue / Una Valle d'Aosta bilingue in un'Europa plurilingue (p. 44-53). Aoste : Fondation Émile Chanoux.

Bétemps, A. (1974). Franco-provençal et français en Vallée d'Aoste : une analyse des perturbations intervenues dans leurs relations. Le Flambeau, 1, 5-17.

Bétemps, A. (1978). Réflexions sur le patois et le français en Vallée d'Aoste. Le Flambeau, 2, 5-17.

Bétemps, A. (1979). Les Valdôtains et leur langue. Aoste : Union Valdôtaine.

Bétemps, A. (1998). La situation linguistique valdôtaine. Dans E. Cason Angelini (dir.), « Mes Alpes à moi ». Civiltà storiche e comunità culturali delle Alpi (p. 159-164). Belluno : Regione del Veneto.

Calvet, J.-L. (1987). La guerre des langues et les politiques linguistiques. Paris : Payot.

Calvet, J.-L. (1993). La sociolinguistique. Paris : Presses universitaires de France.

Calvet, J.-L. (2002). Le marché aux langues. Paris : Plon.

Candelier, M. (dir.). (2007). CARAP Cadre de Référence pour les Approches Plurielles des Langues et des Cultures. Graz : Centre européen pour les langues vivantes / Conseil de l'Europe.

Carli, A. (2004). Plurilinguismo e lingue minoritarie nella politica linguistica europea. Revue française de linguistique appliquée, 9, 59-79.

Cavalli, M. (1997). Représentations sociales et politique linguistique. Le cas du Val d'Aoste. Tranel, 27, 83-97.

Cavalli, M. (2003). Bilinguisme et plurilinguisme au Val d'Aoste : le rôle de l'école. Premières réflexions à partir des résultats du sondage linguistique. Dans G. Iannaccaro, V. Dell'Aquila et E. Andrione (dir.), Une Vallée d'Aoste bilingue dans une Europe plurilingue / Una Valle d'Aosta bilingue in un'Europa plurilingue (p. 18-25). Aoste : Fondation Émile Chanoux.

Celi, A. (2015). La « langue du cur ». Metamorfosi e usi politici di francese e francoprovenzale in Valle d'Aosta (1930-2012). Dans M. Di Giacomo, N. Di Nunzio, A. Gori et F. Zantedeschi (dir.), Piccole tessere di un grande mosaico. Nuove prospettive dei regional studies (p. 341-358). Roma : Aracne.

Conseil de la Vallée d'Aoste (2005). Loi régionale n° 18 du 1er août 2005. http://www.consiglio.regione.vda.it/fr/app/leggieregolamenti/dettaglio?pk_lr=3141

Conseil de l'Europe (2007). Guide pour l'élaboration des politiques linguistiques éducatives en Europe. http://www.coe.int/T/DG4/linguistic/Guide_niveau3_FR.asp

Coste, D., Sobrero, A., Cavalli, M. et Bosonin I. (2006). Multilinguisme, plurilinguisme, éducation. Les politiques linguistiques éducatives. Aoste : Institut Régional de Recherche Éducative de la Vallée d'Aoste.

De Carlo, M. (dir.). (2011). Intercomprensione e educazione al plurilinguismo, Fermo : Wizarts.

Decime, R. et Vernetto, G. (2007). Profil de la politique linguistique éducative. Vallée d'Aoste : Rapport Régional. Aoste : Assessorat à l'Éducation et à la Culture.

Decime, R. et Vernetto, G. (2009). Profil de la politique linguistique de la Vallée d'Aoste. Aoste : Le Château.

Fondation Émile Chanoux. http://www.fondchanoux.org/recherchelinguistique.aspx, consulté le 10 mai 2017.

Gohard-Radenkovic, A. (2010). Politiques de gestion de la pluralité linguistique : leurs effets sur les logiques des institutions et les logiques des individus. Dans F. Ruegg et A. Boscoboinik (dir.), From Palermo to Penang. A Journey into Political Anthropology / De Palerme à Penang. Un itinéraire en anthropologie politique. Hommage à Christian Giordano (p. 119-135). Berlin : LIT Verlag.

Gohard-Radenkovic, A. (2012). Le plurilinguisme, un nouveau champ ou une nouvelle idéologie ? Ou quand les discours politiquement corrects prônent la diversité. Alterstice, 2(1), 89-102.

Iannaccaro, G., Dell'Aquila, V. et Andrione, E. (dir.) (2003). Une Vallée d'Aoste bilingue dans une Europe plurilingue / Una Valle d'Aosta bilingue in un'Europa plurilingue. Aoste : Fondation Émile Chanoux.

Janin, B. (1991). Une région alpine originale. Le Val d'Aoste. Tradition et Renouveau. Aoste : Mesumeci.

Josserand, J.-F. (2003). Conquête, survie et disparition : italien, français et francoprovençal en Vallée d'Aoste. Uppsala : Acta universitatis Upsaliensis.

Josserand, J.-F. (2011). Langue et identité : abandon ou maintien d'une langue, le cas de la Vallée d'Aoste. Synergies. Pays scandinaves, 6, 89-96.

Nelde, P. H. (2003). Les minorités et le nouveau plurilinguisme. Dans G. Iannaccaro, V. Dell'Aquila et E. Andrione (dir.), Une Vallée d'Aoste bilingue dans une Europe plurilingue / Una Valle d'Aosta bilingue in un'Europa plurilingue (p. 68-75). Aoste : Fondation Émile Chanoux.

Omezzoli, T. (1995). Lingue e identità valdostana. Dans S. Woolf (dir.), Storia d'Italia : le regioni dall'Unità ad oggi. La Valle d'Aosta (p. 137-202). Torino : Einaudi.

Orioles, V. (2003). Le minoranze linguistiche. Profili sociolinguistici e quadro dei documenti di tutela. Rome : Il Calamo.

Pizzorusso, A. (2001). Legislazioni europee sulle lingue minoritarie. Lingua e stile, 36(2), 211-217.

Puolato, D. (2006). Francese-italiano, italiano-patois : il bilinguismo in Valle d'Aosta fra realtà e ideologia. Berne : Peter Lang.

République italienne (1999). Loi du 15 décembre 1999, n° 482. Règles en matière de protection des minorités linguistiques historiques. http://portal-lem.com/images/fr/Italie/Loi_482_du_15_decembre_1999.pdf

Rossillon, P. (dir.). (1995). Atlas de la langue française. Paris : Bordas.

Sénat de la République italienne. Constitution de la République italienne [1947]. https://www.senato.it/documenti/repository/istituzione/costituzione_francese.pdf

Schüle, E. (1990). Histoire linguistique de la Vallée d'Aoste. Nouvelles du Centre d'Études Francoprovençales « René Willien », 22, 5-19.

Strubell, M. (2003). Implications du sondage pour la planification linguistique dans la Vallée d'Aoste. Dans G. Iannaccaro, V. Dell'Aquila et E. Andrione (dir.), Une Vallée d'Aoste bilingue dans une Europe plurilingue / Una Valle d'Aosta bilingue in un'Europa plurilingue (p. 105-112). Aoste : Fondation Émile Chanoux.

Tessarolo, M. (2003). Vantaggi delle regioni plurilingui. Il caso della Valle d'Aosta. Dans G. Iannaccaro, V. Dell'Aquila et E. Andrione (dir.), Une Vallée d'Aoste bilingue dans une Europe plurilingue / Una Valle d'Aosta bilingue in un'Europa plurilingue (p. 121-125). Aoste : Fondation Émile Chanoux.

Toso, F. (2008). Le minoranze linguistiche in Italia. Bologna : Il Mulino.

Tuaillon, G. (1992). Histoire des situations linguistiques le long de la frontière franco-italienne. Nouvelles du Centre d'Études Francoprovençales « René Willien », 25, 5-19.

Unesco (2001). Déclaration universelle de l'Unesco sur la diversité culturelle. http://portal.unesco.org/fr/ev.php-URL_ID=13179&URL_DO=DO_TOPIC&URL_SECTION=201.html

Vernetto, G. (2016). Le Profil de la politique linguistique éducative de la Vallée d'Aoste : retombées et perspectives. Repères DoRiF, 11.

Vernetto, G. (2017). Les sacs d'histoires : mode d'emploi. Éducation et sociétés plurilingues / Educazione e società plurilingui, 43, 19-31.

Zanotto, A. (1986). Le particularisme valdôtain. Aperçu historique. Aoste : Région Autonome de la Vallée d'Aoste.


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© Alterstice  2010-2018 - ISSN 1923-919X

Établi avec le soutien de l’Association internationale pour la Recherche InterCulturelle (ARIC), du Centre de recherche Cultures-Arts-Sociétés (CELAT) et de l' équipe de recherche METISS . Le site est hébergé par le service informatique de la Faculté des Sciences Sociales de l'Université Laval (Québec, Canada) pour le laboratoire "Psychologie et Cultures".