Identité « Nationale » versus Identité régionale. Une étude de cas à travers le conflit Martiniquais de Février 2009

Yasmine Diana Misantrope, Anne-Marie Costalat-Founeau

Résumé


Cette étude nous permet d'observer la dynamique qui se joue dans la construction de l'identité martiniquaise à travers le conflit de février 2009. C'était une situation à la fois originale et complexe et c'est avec une recherche longitudinale effectuée en situation naturelle que l'on tente de révéler les mécanismes identitaires. Nous avons choisi de l'appréhender grâce au modèle de l'ego-écologie de Zavalloni et Louis-Guérin, appliqués à plusieurs cas, et nous présentons ici nos résultats pour un sujet emblématique des discours étudiés. Nous avons ainsi pu observer l'utilisation de stéréotypes et un rejet du groupe des Français, ainsi que la mise en place de stratégies de reconnaissance. La quête de reconnaissance s'est révélée à la fois génératrice de conflit et régulatrice de l'identité.

Mots-clés


Identité; Conflit; Reconnaissance

Texte intégral :

PDF

Références


Affergan, F. (2006). Martinique. Les identités remarquables. Anthropologie dun terrain revisité. Paris : Presses universitaires de France.

Benoist, J. (1972). LArchipel inachevé. Culture et société aux Antilles françaises. Montréal : Presses de lUniversité de Montréal.

Berry, J. (1976). Human ecology and cognitive style: comparative studies in cultural and psychological adaptation. Londres : Sage.

Berry, J. (1977). Introduction. Journal of Cross Cultural Psychology, 8, 131-133.

Berthoz, A. (2009). La simplexité. Paris : Odile Jacob.

Bourhis, R. et Bougie, E. (1998). Le modèle dacculturation interactif : une étude exploratoire. Revue québécoise de psychologie, 19(3), 75-114.

Branscombe, N., Schmitt, M. et Harvey, R. (1999). Perceiving pervasive discrimination among African-Americans: Implications for group identification and wellbeing. Journal of Personality and Social Psychology, 77, 135-149.

Brown, J. et Smart, S. (1991). The self and social conduct: Linking self-representations to prosocial behavior. Journal of Personality and Social Psychology, 60, 368-375.

Bruner, J. (1991). Car la culture donne forme à lesprit. De la révolution cognitive à la psychologie culturelle. Paris : Eshel.

Camilleri, C. (1997). Les stratégies identitaires des immigrés. Sciences Humaines, 15, 32-34. (hors-série : Identité, identités : L'individu, le groupe, la société)

Camilleri, C. et Cohen-Emerique, M. (1989). Chocs de cultures : Concepts et enjeux pratiques de linterculturel. Paris : LHarmattan.

Camilleri, C., Kastersztein, J., Lipiansky, E., Malewska-Peyre, H., Taboada-Leonetti, I. et Vasquez, A. (dir.) (1990). Stratégies identitaires. Paris : Presses universitaires de France.

Camilleri, C. et Vinsonneau, G. (1996). Psychologie et culture : concepts et méthodes. Paris : Armand Colin.

Césaire, A. (2008). Discours sur le colonialisme suivi de Discours sur la Négritude. Paris : Présence Africaine. (1re éd. 1955)

Coser, L. (1982). Les fonctions du conflit social. Paris : Presses universitaires de France.

Costalat-Founeau, A.-M. (1994). La dynamique représentationnelle de soi, Bulletin de psychologie, 67(417), 618-622.

Costalat-Founeau, A.-M. (1997). Identité sociale et dynamique représentationnelle. Rennes : Presses de lUniversité de Rennes.

Costalat-Founeau, A.-M. (1999). Identity dynamic, action and context. Journal for the Theory of Social Behavior, 29(3), 289-300.

De Gaulejac, V. et Taboada-Leonetti, I. (1994). La lutte des places. Paris : Desclée de Brouwer.

Desplan, F. (2010). Entre espérance et désespérance. Pour enfin comprendre les Antilles. Paris : Empreintes temps présent.

Doytcheva, M. (2005). Le multiculturalisme. Paris : La Découverte.

Dubar, C. (1991). La socialisation : construction des identités sociales et professionnelles. Paris : Armand Colin.

Festinger, L. (1971). Théories des processus de comparaison sociale. Dans S. Moscovici (dir.), Psychologie sociale théorique et expérimentale (p. 77-104). Paris : Mouton.

Fortin, S. (2001). Citoyennetés et appartenances en situation de migration. Les Cahiers du GRES, 2(1), 73-84.

Goffman, E. (1973). La mise en scène de la vie quotidienne. Paris : Minuit.

Guillen, S. (2005). Identité et sentiment capacitaire professionnel : une étude réalisée auprès des infirmières. Dans A.-M. Costalat-Founeau (dir.), Identité sociale et ego-écologie : théorie et pratique (p. 151-177). Paris : SIDES.

Gurrey, B. et Hokin, B. (2009). Békés, une affaire dhéritage. Le Monde [en ligne], 28 février (mis à jour le 5 mars 2009). http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/02/28/bekes-une-affaire-d-heritage_1161662_3224.html

Honneth, A. (2000). La lutte pour la reconnaissance. Paris : Cerf.

Honneth, A. (2008). La société du mépris. Vers une nouvelle théorie critique. Paris : La Découverte.

Jodelet, D. (2005). Formes et figures de laltérité. Dans M. Sanchez-Mazas et L. Licata (dir.), LAutre : regards psychosociaux (p. 23-47). Grenoble : Presses de lUniversité de Grenoble.

Judd, C., et Park, B. (1993). The definition and assessment of accuracy in social stereotypes. Psychological Review, 100, 109-128.

Kozakaï, T. (2000). Létranger, lidentité. Essai sur lintégration culturelle. Paris : Payot et Rivages.

Louis-Guérin, C. et Zavalloni, M. (1987). Lego-écologie comme étude de linteraction symbolique et imaginaire de soi et des autres. Sociologie et sociétés, 19(2), 65-75.

Marc, E. (2005). Psychologie de lidentité. Soi et le groupe. Paris : Dunod.

March, J., et Simon, H. (1991). Organisations (J.-C. Rouchy et G. Prunier, trad.). Paris : Dunod. Ouvrage original paru en 1958 sous le titre Organizations, New York : John Wiley.

Mead, H. (1963). LEsprit, le Soi et la Société. Paris : Presses universitaires de France.

Misantrope, Y. (2011). Identité martiniquaise et dynamique du conflit (thèse de doctorat). Université Paul Valéry Montpellier III, France.

Moscovici, S. (1979). Psychologie des minorités actives. Paris : Presses universitaires de France.

Picard, D. (2008). Quête identitaire et conflits interpersonnels. Connexions, 89(1), 75-90.

Redfield, R., Linton, R. et Herskovits, M. (1936). Memorandum for the study of acculturation. American Anthropologist, 38(1), 149-152.

Sainseaulieu, R. (1998). L'identité au travail d'hier à aujourd'hui. L'orientation scolaire et professionnelle, 27(1), 77 93.

Sales-Wuillemin, E. (2005). Psychologie sociale expérimentale de lusage du langage, représentations sociales, catégorisation et attitudes : perspectives nouvelles. Paris : LHarmattan.

Sméralda, J. (2008). La société martiniquaise entre ethnicité et citoyenneté. Paris : LHarmattan.

Taboada-Leonetti, I. (1990). Stratégies identitaires et minorités : le point de vue du sociologue. Dans C. Camilleri, E. Kastersztein, I. Lipianski, I. Taboada-Leonetti et A. Vasquez (dir.), Stratégies identitaires (p. 43-83). Paris : Presses universitaires de France.

Taboada-Leonetti, I. (2000). Anne-Marie Thiesse La création des identités nationales [note de lecture]. Cahier de lUrmis, 6 [en ligne]. http://urmis.revues.org/304

Tajfel, H., Billig, M., Bundy, R. et Flament, C. (1971). Social categorization and intergroup behaviour. European Journal of Social Psychology, 1(2), 149-178.

Tajfel, H. et Turner, J.-C. (1979). An integrative theory of intergroup conflict. Dans W. Austin et S. Worchel (dir.), The social psychology of intergroup relations (p. 33-48). Monterey : Books/Cole.

Thiesse, A,-M. (1999). La création des identités nationales. Paris : Le Seuil.

Vinsonneau, G. (2005). Contextes pluriculturels et identité. Fontenay-sous-Bois : SIDES.

Zavalloni, M., et Louis-Guérin, C. (1984). Identité sociale et conscience. Introduction à lego-écologie. Montréal : Presses de lUniversité de Montréal.

Zavalloni, M., et Louis-Guérin, C. (1988). La transdimensionnalité des mots identitaires : explorations ego-écologiques. Revue internationale de psychologie sociale, 1, 173-187.


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© Alterstice  2010-2021 - ISSN 1923-919X

Établi avec le soutien de l’Association internationale pour la Recherche InterCulturelle (ARIC), du Centre de recherche Cultures-Arts-Sociétés (CELAT) et de l' équipe de recherche METISS . Le site est hébergé par le service informatique de la Faculté des Sciences Sociales de l'Université Laval (Québec, Canada) pour le laboratoire "Psychologie et Cultures".