Le débat sur le voile à lécole à la lumière des diverses conceptions de lethnicité et des rapports ethniques

Marie McAndrew

Résumé


Dans plusieurs sociétés multiethniques, la légitimité de permettre aux jeunes musulmanes de porter le traditionnel voile islamique ou hijab au sein des établissements scolaires publics a suscité des débats passionnés.  Le propos de cet article est de se pencher de nouveau sur différents cas nationaux de controverses autour du port du hijab, à partir de la perspective de la sociologie des relations ethniques. Lauteure explore dabord les limites des conceptions univoques de lethnicité, quelle soit essentialiste, hétérocentriste ou individualiste, tant du point de vue théorique que pratique, lorsquon les applique à un enjeu de politique comme laccommodement de la diversité religieuse dans les écoles publiques et ses relations à légalité des sexes. Dans un second temps, elle fait valoir que seule une perspective multivoque sur la construction des frontières ethniques et une analyse contextuelle peuvent refléter la complexité des dynamiques que soulèvent de telles controverses. Finalement, en conclusion, elle propose des balises sur les principes qui devraient guider laction publique à cet égard.

Mots-clés


Ethnicité; Voile; Actions publiques; Relations ethniques

Texte intégral :

PDF

Références


Abdhallah-Pretceille, M. (1992). Quelle école pour quelle intégration ? Paris : Hachette.

Amara, F. (2003). Ni putes, ni soumises Paris : La Découverte.

Barth, F. (1969). Ethnic groups and boundaries. Boston : Little, Brown and Co.

Beiner, R. (1995). Theorizing citizenship. New York : State University of New York Press.

Berger, P. et Luckman, T. (1967). The social construction of reality. Hardmondsworth : Allen Lane, Pergamon Press.

Bernatchez, S. et Bourgeault, G. (1999). « La prise en compte de la diversité religieuse et culturelle à lécole et lobligation daccommodement. Aperçu des législations et jurisprudences au Canada, aux États-Unis, en France, au Royaume-Uni ». Études ethniques au Canada/Canadian Ethnic Studies, 31(1), 159-171. Numéro spécial « Jeunes, familles et écoles : un monde en transformation », sous la direction de M. Mc Andrew.

Bernier, B. et Elbaz, M. (1978). « Présentation ». Anthropologie et sociétés, 2, 1-14.

Bourgeault, G., Gagnon, F., Mc Andrew, M. et Pagé, M. (1995). « Lespace de la diversité culturelle et religieuse à lécole dans une démocratie de tradition libérale ». Revue européenne des migrations internationales, 11(3), 79-103.

Bourhis, R. et Leyens, J.J. (dir.) (1994). Stéréotypes, discrimination et relations intergroupes. Liège : Mardaga.

Bowles, S. et Gintis, H. (1974). Schooling in capitalist America : Educational reform and the contradictions of economic life. New York : Basic Books.

Buyck, M. et Fall, K. (1995). Lintégration des immigrants au Québec : Des variations de définition dans un échange oral. Sillery : Les Éditions du Septentrion.

Camilleri, C., Kasterszteyn, J., Lipiansky, E.M., Malewska-Peyre, H., Taboada-Leonetti, I. et Vasquez, A. (1990). Stratégies identitaires. Paris : PUF.

Centro de estudios para la integracion social y formacion de inmigrantes (2003). Actitudes ante la escolarizacion de menores de origen extranjero en la comunidad valenciana (directores de centros, profesores y padres). Valencia : Centro de estudios para la integracion social y formacion de inmigrantes.

Cicéri, C. (1999). Le foulard islamique à lécole publique: analyse comparée du débat dans la presse française et québécoise francophone (1994-1995). Communication présentée à Immigration et métropoles. Montréal.

Commission des droits de la personne du Québec (1995). Le pluralisme religieux au Québec : un défi déthique sociale. Document soumis à la réflexion publique. Montréal : Gouvernement du Québec.

Commission ontarienne des droits de la personne (1996). Politique sur la croyance et les mesures dadaptation relative aux observances religieuses. Approuvée par la Commission le 20 octobre.

Fontaine, L. (1993). Un labyrinthe carré comme un cercle. Enquête sur le ministère des Communautés culturelles et de lImmigration et sur ses acteurs réels et imaginaires. Montréal : Éditions lÉtincelle.

Forum musulman canadien (1999). Mémoire présenté à la Commission parlementaire de léducation, Assemblée nationale du Québec. Montréal : Forum musulman canadien.

Freitag, M. (1981). « Théorie marxiste et réalité nationale ». Pluriel, 26, 3-38.

Gautherin, J. (2000a). « Luniversalisme laïque à lépreuve ». Dans A. Van Zanten (dir.), Lécole, létat des savoirs. Paris : La Découverte.

Gautherin, J. (2000b). « Au nom de la laïcité, Pénélope et Jules Ferry ». Dans J.-L. Derouet (dir.), Lécole dans plusieurs mondes. Bruxelles : De Boeck.

Geadah, Y. (1996). Femmes voilées, intégrismes démasqués. Montréal : VLB Éditeur.

Giroux, H. (1981). « Hegemony, resistance and the paradox of educational reform ». Dans H. Giroux, A. Penna et W.Pinar (dir.), Curriculum and instruction : Alternatives in education (p. 400-425). Californie : McCutchan Publishing.

Glenn, J.U. et De Jong, E. (1996). Educating immigrant children : Schools and language minorities in twelve nations. New York : Garland.

Globe and Mail (The) (1995), « My hijab in an act of workship and none of your business ». 15 février.

Guillaumin, C. (1977). « Race et nature : systèmes de marques, idées de groupe naturel et rapports sociaux ». Pluriel, 11, 39-55.

Guttman, A. (1987). Democratic education. Princeton, NJ : Princeton University Press.

Hall, S. (1980). « Cultural studies : Two paradigms ». Media, Culture and Society, 2, 57-72.

Halstead, J.M. (1986). The case for Muslim voluntary aided schools : Some philosophical reflexions. London : The Islamic Academy.

Hargreaves, D.H. (1996). « Diversity and choice in school education : A modified libertarian approach ».Oxford Review of Education, 22(2).

Helly, D. (1992). Limmigration pour quoi faire ? Québec : IQRC.

Hohl, J. (1996). « Résistance à la diversité culturelle au sein des institutions scolaires ». Dans M. Pagé, M. Mc Andrew et F. Gagnon (dir.), Pluralisme, citoyenneté et éducation (p. 337-247). Montréal/Paris : LHarmattan.

Hohl, J. et Normand, M. (1997). « Construction et stratégies identitaires des enfants et des adolescents en contexte migratoire : le rôle des intervenants scolaires ». Revue française de pédagogie. Lécole et la question de limmigration, 117, 39-52.

Holmes, B. (1981). Comparative education : A study of educational factors and traditions. London : Routledge and Kegan Paul.

Hoerder, D. (2000). Creating societies : Immigrant lives in Canada. Montréa : McGill-Queens University Press.

Jenkins, R. (2008). Rethinking ethnicity : Arguments and explorations. 2e édition. Thousand Oaks, CA : Sage Publications

Juteau, D. (1993). « The production of the Québécois nation ». Humboldt Journal of Social Relations, 19(2), 79-108.

Juteau, D. (2000). Lethnicité et ses frontières. Montréal : PUM.

Kepel, G. (1989). « Lintégration suppose que soit brisée la logique communautaire ». Dans C. Wihtol de Wenden et A.M. Chartier (dir.), École et intégration des immigrés. Problèmes politiques et sociaux, 693.

Krukowski, T. et al. (1969). The other ethnic groups and education. study of the royal Commission on bilinguism and biculturalism. Ottawa : Imprimerie de la Reine.

Kymlicka, W. (1995). Multicultural Citizenship. Oxford : Clarendon Press.

Laperrière, A. et al. (1991). « De lindifférenciation à lévitement ». Dans F. Ouellet et M. Pagé (dir.), Pluriethnicité, éducation et société (p. 515-542). Montréal : IQRC.

La Presse (1994). « Des principes fondamentaux sont en jeu dans le débat sur le foulard islamique ». J.É. Gaudet, 28 septembre.

Le Monde (1995). « Le Conseil dÉtat refuse linterdiction totale du foulard islamique à lécole ». P. Bernard, 12 juillet.

Lorcerie, F. (1996). « À propos de la crise de la laïcité en France : dissonance normative ». Dans F. Gagnon, M. Mc Andrew et M. Pagé (dir.), Pluralisme, citoyenneté et éducation (p. 121-136). Montréal : LHarmattan.

Lorcerie, F. (2004). « Un point dorgue dans la crise de la politique française dintégration : le débat dans son contexte ». Journées détudes IREMAM-IEP dAix-en-Provence, La politisation du voile islamique en France en 2003-2004. Acteurs, espaces, enjeux, sous la direction de F. Lorcerie, Aix-en-Provence, 7 et 8 avril 2004.

Mc Andrew, M. (1996). « Diversité culturelle et religieuse : divergences des rhétoriques, convergences des pratiques ? ». Dans F. Gagnon, M. Mc Andrew et M. Pagé (dir.), Pluralisme, citoyenneté et éducation (p. 287-320). Montréal : LHarmattan.

Mc Andrew, M. (2001). Immigration et diversité à lécole. Le débat québécois dans une perspective comparative. Montréal : PUM.

Mc Andrew, M. (2003a) « School spaces and the construction of ethnic relations : Conceptual and policy debates ». Canadian Ethnic Studies/Études ethniques au Canada, 35(2), 14-29.

Mc Andrew, M. (2003b). « Laccommodement raisonnable : atout ou obstacle dans laccomplissement des mandats de lécole ? ». Options CSQ, 22 (automne), 131-147.

Mc Andrew, M., Cicéri, C. et Jacquet, M. (1997). « La prise en compte de la diversité culturelle et religieuse dans les normes et pratiques de gestion des établissements scolaires : une étude exploratoire dans cinq provinces canadiennes ». Revue des sciences de léducation, 23(1), 209-232.

McLaughin, T.H. (1992). « Citizenship, diversity, and education, a philosophical perspective ». Journal of Moral Education, 21(3), 235-250.

Ministère de lÉducation, du Loisir et du Sport (2008). Module de formation à lintention des gestionnaires. La prise en compte de la diversité culturelle et religieuse en milieu scolaire : de la théorie à la pratique. Québec : MELS.

Ministère de lÉducation Nationale (1989). Avis du Conseil dÉtat et déclaration du Ministre concernant le port de signes dappartenance à une communauté religieuse dans les établissements scolaires. Paris : MEN.

Ministère de lÉducation Nationale, de lEnseignement Supérieur et de la Recherche (2004). Loi n° 2004-228 du 15 mars 2004 encadrant, en application du principe de laïcité, le port de signes ou de tenues manifestant une appartenance religieuse dans les écoles, collèges et lycées publics. Circulaire du 18 mai 2004 relative à la mise en uvre. Paris : MENESR.

Oriol, M. (1988). Les variations de lidentité. Étude de lévolution de lidentité culturelle des enfants dimmigrés portugais en France et au Portugal. Deux volumes. Paris : Université de Nice-IDERIC.

Oriol, M. (1991). « Les communautés culturelles et la recherche. In E. Tarrab, G. Plessis-Bélair et Y. Girault (dir.), Les communautés culturelles au Québec et la recherche en éducation. Montréal : Publications de la Faculté des sciences de léducation.

Potvin, M. (2000). « Some racist "slips" about Quebec in English Canada between 1995 and 1998 ». Canadian Ethnic Studies, XXXII(2), 1-26.

Probyn, E. (1987). « Bodies and antibodies : Feminism and the post-modern ». Cultural Studies, 1(3), 340-360.

Rex, J. (2006). Les fondamentaux dune théorie de lethnicité. Ethnicité et citoyenneté, la sociologie des sociétés multiculturelles. Paris : LHarmattan.

Ramadan, T. (1994). Les musulmans dans la laïcité. Responsabilités et droits des musulmans dans les sociétés occidentales. Lyon : Éditions Tawhid.

Renaerts, M. (1999). « Processes of homogenisation in the Muslim educational world in Brussels ». International Journal of Educational Research, 31(3), 283-294.

Roosens, E.E. (1989). Creating ethnicity. The process of ethnogenesis. Newbury Park : Sage Publications.

Sarup, M. (1988). An introductory guide to post-structuralism and postmodernism. New York : Harvester Wheatsheaf.

Sarwar, G. (1994). British Muslims and schools. London : Muslim Educational Trust.

Shadid, W. et Van Koningsveld, P. (dir.) (1996). Muslims in the margin. Political responses to the presence of Islam in Western Europe. Kampen : Kok Pharos.

Schermerhorn, R.A. (1970). Comparative ethnic relations : A framework for theory and research. New York : Random House.

Schnapper, D. (1991). La France de lintégration. Paris : Gallimard.

Stasi, B. (2003). Rapport au président de la République. Rapport de la Commission de réflexion sur lapplication du principe de laïcité dans la République. 12 décembre.

Taboada-Leonetti, I. (1990). « Stratégies identitaires et minorités : le point de vue du sociologue ». In C. Camilleri, J. Kasterszteyn, E.M. Lipiansky, H. Malewska-Peyre, I. Taboada-Leonetti et A. Vasquez (dir.), Stratégies identitaires (p. 43-83). Paris : PUF.

Taguieff, P.-A. (1987). La force du préjugé. Essai sur le racisme et ses doubles. Paris : La Découverte.

Tajfel, H. (1982). Human groups and social categories. Cambridge : Cambridge University Press.

Touraine, A. (1994). Quest-ce que la démocratie ? Paris : Fayard.

Touraine, A. (1997). Pour vivre ensemble, égaux et différents. Paris : Fayard.

US Department of Education (1999). Secretarys statement on religious expression. Récupéré du site www2.ed. gov/Speeches/08-1995/religion.html.

Van Den Berghe, P.L. (1967). Race and racism : A comparative perspective. New York : John Wiley and Sons Inc.

Venel, N. (2004). Musulmans et citoyens. Paris : PUF.

Vermeulen, H. et Govers, C. (1996). « Introduction ». In H. Vermeulen et C. Govers (dir.), The anthropology of ethnicity, beyond ethnic groups and boundaries (p. 1-11). Amsterdam : Het Spinhuis Publishers.

Woehrling, J. (2008). « Les fondements et les limites de laccommodement raisonnable en milieu scolaire ». Dans M. Mc Andrew, M. Milot, S. Imbeault et P. Eid (dir.), Laccommodement raisonnable et la diversité religieuse à lécole publique. Normes et pratiques (p. 43-53). Montréal : Fides.

Zylberberg, J. (1994). « Le nationalisme québécois. De lethnoreligion à la religion étatique ». La pensée et les hommes, 27, 93-98.

Zylberberg, J. (1995). « Les transactions du sacré ». Sociétés, 1, 9-12.


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© Alterstice  2010-2017 - ISSN 1923-919X

Établi avec le soutien de l’Association internationale pour la Recherche InterCulturelle (ARIC), du Centre interuniversitaire d'études sur les Langues, les Arts et les Traditions (CELAT) et de l' équipe de recherche METISS . Le site est hébergé par le service informatique de la Faculté des Sciences Sociales de l'Université Laval (Québec, Canada) pour le laboratoire "Psychologie et Cultures".