Discours et pratiques de la diversité face à la « norme » en contextes français et algérien : quelle place pour la pluralité linguistique des élèves dans l'éducation scolaire et le soin orthophonique ?

Matthieu Marchadour

Résumé


Cet article, issu d'un travail de doctorat, offre une réflexion sur le plurilinguisme dans les cadres scolaires français et algérien ainsi que dans les prises en charge orthophoniques. Nous analysons les discours et les réactions des professionnels de l'éducation face aux différentes langues des enfants, tantôt élèves, tantôt patients. Les questions principales soulevées sont celles de la norme, de l'étrangéisation de la langue de l'autre et de la traduction, et ce, dans le but de comprendre les enjeux à la fois linguistiques, éducatifs, sociaux et politiques qui contribuent aux processus d'inclusion ou d'exclusion des enfants immigrés et « non francophones ». Comment des institutions et des acteurs chargés de l'éducation et de « soin du langage » peuvent-elles prôner l'éducation et le soin des élèves « allophones » et réussir leur intégration socio-scolaire lorsque les milieux scolaires et de soins ne prennent en compte ni le parcours, ni le capital migratoire, ni les langues de ces élèves ?

Mots-clés


Sociolinguistique; Éducation; Migrations; « Allophones »; Plurilinguisme

Texte intégral :

PDF

Références


Agamben, G. (1995). Moyens sans fins. Notes sur la politique. Paris : Payot.

Armagnague, M. et Bruneaud, J.-F. (2016). Introduction : Populations minorisées et justice scolaire : quelques enjeux pour les populations migrantes. Les cahiers de la LCD, 2(2), 11-19.

Armagnague-Roucher, M. et Rigoni, I. (2016). Conduire une recherche sur la scolarisation d'élèves primo-migrants. Quelques enjeux et défis socioinstitutionnels, La nouvelle revue de l'adaptation et de la scolarisation, 75(3), 337-349.

Blanchet, P. (2012). La linguistique de terrain, méthode et théorie. Une approche ethnosociolinguistique de la complexité. Rennes : Presses universitaires de Rennes.

Blanchet, P. (2016). Discriminations : combattre la glottophobie. Paris : Textuel.

Brisset, C. et Leanza, Y. (2015). L'interprétariat en santé mentale à Montréal. Rhizome, 1(55), 20-27.

Bourdieu, P. (1982). Ce que parler veut dire. L'économie des échanges linguistiques. Paris : Fayard.

Bulot, T. et Blanchet, P. (2013). Introduction à la sociolinguistique. Pour l'étude des dynamiques de la langue française dans le monde. Paris : Éditions des archives contemporaines.

Canguilhem, G. (1999). Le normal et le pathologique. Paris : Presses universitaires de France.

Cassin, B. (2013). La Nostalgie. Quand donc est-on chez soi ? Paris : Autrement.

Cassin, B. (2016). Éloge de la traduction. Compliquer l'universel. Paris : Fayard.

Cassin, B. (2017). Présentation. Dans B. Cassin (dir.), Après Babel, traduire (p. 9-12). Arles/Marseille : Actes Sud.

Cattaneo, M.-L. et Scorzelli, K. (2017). Le rôle de la médiatrice linguistique et culturelle : l'expérience de la coopérative Crinali (Milan, Italie). L'autre, 18,(3), 388-395.

Caubet, D. (2004). Les Mots du Bled. Paris : L'Harmattan.

Champalle, A. et Galligani, S. (2015). L'enseignants face à la diversité linguistique et culturelle : difficultés et insécurités. Dans D.-L. Simon, C. Dompmartin-Normand, S. Galligani et M.-O. Maire Sandoz (dir.), Accueillir l'enfant et ses langues : rencontres pluridisciplinaires sur le terrain de l'école (p. 215-239). Paris : Riveneuves,.

Clément, P., Dreux, G., Vergne, F. et Laval, C. (2012). La nouvelle école capitaliste. Paris : La Découverte.

Ebersold, S. et Armagnague-Roucher, M. (2017). Importunité scolaire, orchestration de l'accessibilité et inégalités. Éducation et sociétés, 39(1), 137-152.

Fellag, M. (1995). Entretien avec Fellag. Dans D. Caubet (dir.), Les Mots du Bled (p. 31 37). Paris : L'Harmattan.

Fleury, C. (2015). Les irremplaçables. Paris : Gallimard.

Gobard, H. (1976). L'aliénation linguistique. Paris : Flammarion.

Gohard-Radenkovic, A. (2014). Peut-on enseigner des langues pensées comme mauvaises langues dans le processus d'intégration socioscolaire des élèves immigrés? D'apprentissages impensés à des pistes didactiques. Heteroglossia, 13, 1-30.

Goi, C. (2015). Des élèves venus d'ailleurs. Paris : Canopé Éditions.

Jaffredo, N. (2016). Vous avez dit orthophoniste ?. Dans Entre langue et parole, le métier d'orthophoniste (p. 185-218). Toulouse : Erès.

Jullien, F. (2016). Il n'y a pas d'identité culturelle. Paris : L'Herne.

Kebbas, M. et Kara-Abbes, A.-Y. (2010). Introduction. Dans P. Blanchet, M. Kebbas et A.-Y. Kara-Abbes (dir.), Influences et enjeux des contextes plurilingues sur les textes et les discours (p. 11-14). Limoges : Lambert-Lucas.

Leanza, Y. (2017). Faire entrer le plurilinguisme dans les équipes cliniques. Analyse contextuelle du travail avec interprète. L'autre, 18(3), 272-281.

Lebon-Eyquem, M. et Robert, C. (2012). La grande difficulté scolaire comme stigmate sociolinguistique. Dans M. Lebon-Eyquem, T. Bulot et G. Ledegen (dir.), Ségrégations, normes et discrimination(s). Sociolinguistique urbaine et migrance (p. 95-125). Paris : L'Harmattan.

Légifrance. (2016). Code pénal : Article 225-1 modifié par Loi n°2016-1547 du 18 novembre 2016 [Internet]. https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006070719&idArticle=LEGIARTI000006417828

Marchadour, M. (2018) Pluralité linguistique des individus dans l'éducation scolaire et le soin orthophonique. Algérie, France : enjeux politiques du « jeu » possible entre le même et l'autre (Thèse de doctorat, Université Rennes 2).

Mestre, C. (2017). Naissance de l'hospitalité dans la langue. L'autre, 18(3), 379 387.

Ministère de l'Éducation nationale (2012). Scolarisation des élèves. Circulaires n° 2012-141, 2012-142 et 2012-143 du 2 octobre 2012 [Internet]. Bulletin officiel de l'éducation nationale, 37, 11 octobre. http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?pid_bo=26821

Ministère de l'Éducation nationale, Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation (2017). Repères et références statistiques. Enseignements, formation, recherche 2017 [Internet]. Paris : Ministère de l'Éducation nationale. http://cache.media.education.gouv.fr/file/2017/97/6/depp-RERS-2017-maj-janv-2018_877976.pdf

Nathan, T. (1995). Les enfants de migrants et la politique scolaire (préface). Dans C. Mesmin (dir.), Psychothérapie des enfants de migrants (p. 11-22). Paris : Pensée Sauvage.

Noël, A. (2015). Création du BÉOCLER : Batterie d'Évaluation Orthophonique des Compétences Langagières des Enfants Réunionnais. De la conceptualisation à l'expérimentation (Thèse de doctorat, Université de La Réunion).

Rancière, J. (2000). Citoyenneté, culture et politique. Dans M. Elbaz et D. Helly (dir.), Mondialisation, citoyenneté et multiculturalisme (p. 55-68). Paris/Québec : L'Harmattan/Presses de l'université Laval.

Razafi, E. et Traisnel, C. (2017). Dire les minorités linguistiques en sciences sociales : les notions de « vitalité » et d'« allophone » dans les contextes canadien et français. Mots, 115, 111-126.

République algérienne (2016). Loi n° 16-01 du 26 Joumada El Oula 1437 correspondant au 6 mars 2016 portant révision constitutionnelle [traduction française] [Internet]. Journal officiel de la République algérienne démocratique et populaire, 14, 1-38. https://www.joradp.dz/FTP/jo-francais/2016/F2016014.pdf

Ricur, P. (2004). Sur la traduction. Paris : Bayard.

Rigoni, I. (2017 ). Accueillir les élèves migrants : dispositifs et interactions à l'école publique en France. Alterstice, 7(1), 39-50.

Rosenbaum, F. (2003). Clinique orthophonique et migration : la langue de la mère et l'il du père. L'autre, 4(3), 411-427.

Rosenbaum, F. (2010). Les humiliations de l'exil. Les pathologies de la honte chez les enfants migrants. Paris : Fabert.

Rosenbaum, F. (2011). Les violences ou/et le racisme institutionnel dans un cadre psychopédagogique assimilationniste. Rééducation orthophonique, 247, 69-80.

Rosenbaum, F. (2012). L'orthophonie ethnoclinique à la croisée des cultures : les pièges et paradoxes des prises en charge des enfants de migrants. Dans P. Gatignol et S. Topouzkhanian (dir.), Bilinguisme et biculture : nouveaux défis? (p. 391-402). Paris : Ortho Édition.

Sayad, A. (1999). La double absence. Des illusions de l'émigré aux souffrances de l'immigré. Paris : Seuil.

Sayad, A. (2014), L'immigration ou les paradoxes de l'altérité. La fabrication des identités culturelles. Paris : Raisons d'agir.

Siblot, P. (2001). De la dénomination à la nomination. Les dynamiques de la signifiance nominale et le propre du nom. Cahiers de praxématique, 36, 189-214.

Taleb-Ibrahimi, K. (2008). Enseignement de la langue arabe, méthodes, réformes et formation des maîtres en Algérie : état des lieux. Dans Le centenaire de l'agrégation d'arabe, Actes de la DGESCO (p. 139-143). Versailles : CRDP.

Varro, G. (1997). Les élèves étrangers dans les discours des institutions et des instituteurs. Langage et société, 80, 73-99.

Vincent, D. (2013). Langues nationales, variétés régionales et immigration. Les défis de l'école en français au Québec. Dans B. Falaize, C. Heimberg et O. Loubes (dir.), L'école et la nation (p. 235-246). Lyon : ENS Éditions.


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© Alterstice  2010-2018 - ISSN 1923-919X

Établi avec le soutien de l’Association internationale pour la Recherche InterCulturelle (ARIC), du Centre de recherche Cultures-Arts-Sociétés (CELAT) et de l' équipe de recherche METISS . Le site est hébergé par le service informatique de la Faculté des Sciences Sociales de l'Université Laval (Québec, Canada) pour le laboratoire "Psychologie et Cultures".