Duplicité ethnographique dans un dispositif thérapeutique d'accueil de demandeurs d'asile

Claude Grin

Résumé


En février 2015, la Cour internationale de justice a rendu sa décision sur les deux plaintes déposées, l'une par la Croatie et l'autre par la Serbie, s'accusant l'une et l'autre d'avoir perpétré un génocide à l'encontre de leurs populations durant les guerres qui les opposèrent de 1991 à 1995. La Cour internationale de justice déclara qu'aucune des deux entités n'avait commis de génocide. Ces décisions me poussèrent à reprendre une recherche commencée en 1997 et intitulée « Migrants et réseaux de soins : pour une adaptation interculturelle ». Celle-ci était placée sous la direction de l'Université de Lausanne (Suisse). Cette étude avait pour objectif d'évaluer les effets induits par l'introduction, pour des patients non francophones, de traductions simultanées pendant les consultations médicales ou psychologiques. Or le protocole initial fut bouleversé par l'arrivée dans les consultations de demandeurs d'asile politique fuyant les zones de guerres fratricides des pays de l'ex-Yougoslavie. L'arrivée de ces requérants d'asile provoqua un basculement épistémologique de l'enquête. « Les gens de la guerre », comme ils furent nommés, n'étaient pas seulement des migrants mais des « Autres » (avec un A majuscule), porteurs de stigmates de violences indicibles, ils représentaient l'altérité absolue. Mon activité ethnographique, à travers le suivi régulier et quotidien des consultations pendant huit mois, fut pour moi particulièrement éprouvante. Effectuer, en 2015, un retour sur cette expérience existentielle et sur l'activité ethnographique qui en a résulté m'a incité à repenser la place de l'anthropologue et de l'anthropologie et leur apport à la compréhension globale de telles situations extrêmes, nécessairement labiles et éphémères.


Mots-clés


Réfugiés, Interculturallté, Traumatisme; guerre

Texte intégral :

PDF

Références


Assayag, J. (1999). Arthur Kleinman, Veena Das et Margaret Lock (dir.), Social suffering [compte rendu]. L'Homme, 149, 214-218.

Bakhtin, M. M. (1981). The dialogic imagination. Austin : University of Texas Press.

Das, V. (1997). Souffrances, théodicées, pratiques disciplinaires, récupération. Revue internationale des sciences sociales, 154, 611-621.

Favret-Saada, J. (1977). Les mots, la mort, les sorts. La sorcellerie dans le Bocage. Paris : Gallimard.

Good, B. J. et Delvecchio Good, M.-J. (1981). The meaning of symptoms : A cultural hermeneutic model for clinical practice. Dans L. Eisenberg et A. Kleinman (dir.), The Relevance of Social Science for Medecine (p. 165-196). New York, Springer.

Good, B. J. (1998). Comment faire de l'anthropologie médicale?? Médecine, rationalité et vécu. Le Plessis-Robinson : Synthélabo, (Collection Les empêcheurs de penser en rond). (édition originale : Medicine, Rationality and Experience: An Anthropological Perspective, Cambridge University Press, 1998).

Guex, P. et Singy, P. (dir.). (2003). Quand la médecine a besoin d'interprètes. Genève : Médecine et Hygiène. (Cahiers médico-sociaux).

Jalbert, M. (1998). Travailler avec un interprète en consultation psychiatrique. P.R.I.S.M.E., 3, 94-111.

Kleinman, A. (1995). Pitch, picture, power: The globalization of local suffering and the transformation of social experience, Ethnos, 60(3-4), 181-191.

Kleinman, A. et Desjarlais, R. (1994). Ni patients, ni victimes. Pour une ethnographie de la violence politique. Actes de la recherche en sciences sociales, 104, 56-63.

Langer, L. L. (1996). The Alarmed Vision: Social Suffering and Holocaust Atrocity. Daedalus, Winter 1996, 47-65.

Lipiansky, E.-M. (1995). Communication interculturelle et modèles identitaires. Dans J.-P. Saez (dir.), Identités, cultures et territoires (p. 35-41). Paris : Desclée de Brouwer.

Lovell, A. M., Pandolfo, S., Das, V. et Laugier, S. (2008). Face au désastre. Montreuil-sous-Bois : Ithaque.

Nahoum-Grappe, V. (1996). L'usage politique de la cruauté : l'épuration ethnique (ex-Yougoslavie, 1991-1995). Dans De la violence (séminaire de Françoise Héritier) (p. 275-323). Paris : Odile Jacob.


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© Alterstice  2010-2017 - ISSN 1923-919X

Établi avec le soutien de l’Association internationale pour la Recherche InterCulturelle (ARIC), du Centre interuniversitaire d'études sur les Langues, les Arts et les Traditions (CELAT) et de l' équipe de recherche METISS . Le site est hébergé par le service informatique de la Faculté des Sciences Sociales de l'Université Laval (Québec, Canada) pour le laboratoire "Psychologie et Cultures".