Le retour au travail des immigrants victimes de lésions professionnelles : les embûches de la rencontre interculturelle et la précarité du lien d'emploi

Sylvie Gravel, Jessica Dubé, Daniel Côté, Bob White, Danielle Gratton

Résumé


Cet article rapporte une partie des résultats d'une étude exploratoire sur le processus de réadaptation et de retour au travail en contexte de relations interculturelles. Cette étude avait deux objectifs : identifier les stratégies mises de l'avant par les différents acteurs pour faciliter le processus de réadaptation et de retour au travail des travailleurs immigrants et décrire les contraintes, les obstacles et les aides au processus selon la perspective des différents acteurs. Des entrevues semi-dirigées ont ainsi été menées auprès de 47 répondants : cliniciens, agents d'indemnisation et conseillers en réadaptation de la CNESST, employeurs et travailleurs immigrants victimes d'une lésion reconnue et indemnisée. Au-delà des barrières linguistiques et culturelles, deux facteurs nuisent au retour en emploi des travailleurs immigrants : d'une part, la précarité du lien d'emploi freine leurs efforts et mine leur volonté de consolider leur état de santé et, d'autre part, la menace ou la perte réelle du lien d'emploi amène une rupture symbolique dans leur processus d'intégration. Cette rupture est importante pour ceux qui sont surqualifiés pour leur poste, surtout si leur emploi est un passage obligé pour acquérir une expérience de travail au Canada et viser ensuite un emploi à la hauteur de leurs compétences. Le processus de réadaptation peut soit se transformer en un « parcours déshonorant », soit fournir une occasion d'améliorer sa situation sur un marché du travail discriminant. Adapter les programmes à la réalité de ces travailleurs immigrants est possible, mais pose un dilemme moral et éthique : comment motiver les travailleurs à se rétablir tout en explorant un autre créneau d'emploi si leur lien d'emploi risque d'être rompu, alors que les règles relatives au droit de retour au travail prévoient la réintégration de l'emploi prélésionnel ou tout autre poste jugé équivalent ?


Mots-clés


travailleurs immigrants victimes de lésions professionnelles

Texte intégral :

PDF

Références


Ahonen, E., Benavides, F. et Benach, J. (2007). Immigrant populations, work and healthA systematic literature review. Scandinavian Journal of Work, Environment and Health, 33(2), 96-104.

Benach, J., Muntaner, C., Chung, H. et Benavides, F. (2010). Immigration, employment relations, and health: developing a research agenda. American Journal of Industrial Medicine, 53, 338-343.

Boudarbat, B. et Connolly, M. (2013). Évolution de laccès à lemploi et des conditions de travail des immigrants au Québec, en Ontario et en Colombie-Britannique entre 2006 et 2012. Série scientifique (2013s-28). Montréal : CIRANO (Centre interuniversitaire de recherche et danalyse des organisations). https://www.cirano.qc.ca/pdf/publication/2013s-28.pdf

Bouznah, S. et Lewertowski, C. (2014). Quand les esprits viennent aux médecins : 7 récits pour soigner. Paris : In Press.

Charmaz, K. (2002). The Self as Habit: The Reconstruction of Self in Chronic Illness. Occupational Therapy Journal of Research : Occupation, Participation, and Health; 22(1): 31S-41S.

Commission des normes du travail au Québec (2012). Sondage visant à évaluer les conditions de travail des salariés temporaires dagences de placement de personnel et les pratiques de celles-ci (Rapport danalyse final). Dossier 79083-024. http://www.cnt.gouv.qc.ca/fileadmin/pdf/enquetes-et-recherches/Rapport-CNT79083-024_nov_2012_VF.pdf

Côté, D., Gratton, D., Gravel, S. et Dubé, J. (2015). Les enjeux de la santé-sécurité du travail et les conditions de linclusion. Vie économique, 7(1), n° spécial Immigration, diversité et inclusion : où en sommes-nous? http://www.eve.coop/?a=241

Côté, D., Gravel, S., Dubé, J., Gratton, D. et White, B. W. (2017). Comprendre le processus de réadaptation et de retour au travail dans le contexte des relations interculturelles (Rapport R-967). Montréal : IRSST.

Côté, D. (2014). La réadaptation au travail des personnes issues de limmigration et des minorités ethnoculturelles : défis, perspectives et pistes de recherche. Pistes, 16(2). http://pistes.revues.org/3633

Côté, D. et Coutu, M. F. (2010). A critical review of gender issues in understanding prolonged disability related to musculoskeletal pain: How are they relevant to rehabilitation? Disability and Rehabilitation, 32(2), 87-102.

Denizeau, L. (2013). Lexpérience de la douleur, une activité symbolique ? Anthropologie et Santé (Revue internationale francophone anthropologie et santé), 7, 1-19. http://anthropologiesante.revues.org/1130

Dressler, D. et Pils, P. (2009). A qualitative study on cross-cultural communication in post-accident in-patient rehabilitation of migrant and ethnic patients in Austria. Disability and Rehabilitation, 31(14), 1181-1190.

Dubé, D. et Gravel, S. (2014). Les pratiques préventives auprès des travailleurs dagences de location de personnel temporaire ou permanent : comparaison entre les travailleurs immigrants et non immigrants. Pistes, n° spécial Travailleurs immigrants et santé et sécurité au travail, 16(2). http://pistes.revues.org/3631

Edelman, G. (2008 [1992]). Biologie de la conscience (trad. de langlais par A. Gershenfels). Paris : Odile Jacob.

European Agency for Safety and Health at Work (EU-OSHA). (2013). Priorities for occupational safety and health research in Europe: 2013-2020. Luxembourg : European Agency for Safety and Health at Work.

Gratton, D. (2009). Linterculturel pour tous. Une initiation à la communication pour le troisième millénaire. Anjou : Éditions Saint-Martin.

Gravel, S. et Dubé, J. (2016). Occupational health and safety for workers in precarious job situations: combating inequalities in the workplace. E-Journal of International Comparative Labour Studies, 5(3), 1-30. http://ejcls.adapt.it/index.php/ejcls_adapt/issue/view/47

Gravel, S., Legendre, G., Rhéaume, J., Séguin, G. et Gagné, C. (2013). Mesures de santé et de sécurité du travail dans les petites entreprises montréalaises embauchant une main-d'uvre immigrante Les stratégies favorables à la prise en charge. http://www.irsst.qc.ca/publications-et-outils/publication/i/100719/n/

mesures-de-sante-et-de-securite-du-travail-dans-les-petites-entreprises-montrealaises-embauchant-une-main-d-oeuvre-immigrante-les-strategies-favorables-a-la-prise-en-charge-r-793

Gravel, S., Vergara, D., Lippel, K., Dubé, J., Ducharme-Varin, J.-F. et Legendre, G. (2016). Santé et sécurité des travailleurs qui cumulent des précarités : la lutte aux inégalités de santé attribuables au travail. Montréal : Centre de recherche Léa-Roback sur les inégalités sociales de santé de Montréal. http://www.centrelearoback.org/assets/PDF/CLR-SylvieGravel_Rapport_Cumul_de_pecarite2016.pdf

Higgins, A., OHalloran, P. et Porter, S. (2012). Management of long term sickness absence: A systematic realist review. Journal of occupational rehabilitation, 22, 322-332. https://link.springer.com/article/10.1007%2Fs10926-012-9362-4

Kristman, V., Shaw, W.., Boot, C., Delclos, G., Sullivan, M. et Ehrhart, M. (2016). Researching complex and multi-level workplace factors affecting disability and prolonged sickness absence. Journal of occupational rehabilitation, 26, 399-416.

Lederer, V., Loisel, P., Rivard, M. et Champagne, F. (2014). Exploring the diversity of conceptualizations of work (dis)ability: A scoping review of published definitions. Journal of occupational rehabilitation, 24, 242-267.

Loisel, P., Buchbinder, R., Hazard, R., Keller, R., Scheel, I., van Tulder, M. et Webster, B. (2005). Prevention of work disability due to musculoskeletal disorders: The challenge of implementing evidence. Journal of occupational rehabilitation, 15(4), 507-524.

Lysaght, R. et Larmour-Trode, S. (2008). An exploration of social support as a factor in the return-to-work process. Work, 30, 255-266.

MacEachen, E., Kosny, A., Ferrier, S. et Chambers, L. (2010). the toxic dose of system problems: why some injured workers dont return to work as expected. Journal of occupational rehabilitation, 20, 349-366.

Massé, R. (2016). Les travailleurs invisibles. Les risques pour la santé des travailleurs des agences de location de personnel (Rapport du directeur de la santé publique de Montréal 2016). Montréal : Direction régionale de santé publique, CIUSSS du Centre-Sud-de-lÎle-de-Montréal. http://www.dsp.santemontreal.qc.ca/fileadmin/documents/dossiers_thematiques/Autres_thematiques/Rapport_2016/Rapdir_2016_FR_Web.pdf

McCauley, L. (2005). Immigrant workers in the United States: Recent trends, vulnerable populations, and challenges for occupational health. AAOHN Journal, 53(7), 313-319.

Niemeier, J., Burnett, D. et Whitaker, D. (2003). Cultural competence in the multidisciplinary rehabilitation setting: Are we falling short of meeting needs? Archives of physical medicine and rehabilitation, 84, 1240-1245.

Ockander, M. et Timpka, T. (2003). Women's experiences of long term sickness absence: implications for rehabilitation practice and theory. Scandinavian journal of public health, 31(2),143-148.

Ori, M. et Sargeant, M. (2011). Vulnerable workers; health safety and well-bewing. gower apllied research; introduction: ix-xiv.

Premji, S., Duguay, P., Messing, K. et Lippel, K. (2010). Are immigrants, ethnic and linguistic minorities over-represented in jobs with a high level of compensated risk? Results from a Montréal, Canada study using census and workers compensation data. American journal of industrial medicine, 53(9),875-885.

Premji, S. (2015). Barriers to return-to-work for linguistic minorities in Ontario: an analysis of narratives from appeal decisions. Journal of occupational rehabilitation, 25(2), 357-367.

Quinlam, M. (2011). Weve been down this road before: vulnerable work and occupationnal health in historical perspective. Dans M. Sargeant et M. Giovannone (dir.), Vulnerable workers; health safety and well-bewing (p. 21-55). Farnham (R.-U.) : Gower Publishing.

Sadler, E., Wolfe, C. et McKevitt, C. (2014). Lay and health care professional understanding of self-management: a systematic review and narrative synthesis. Sage Open Medicine. sagepub.co.uk/journalsPermissions.nav. DOI: 10.1177/2050312114544493

Schultz, I., Stowell, A., Feurstein, M. et Gatchel, R. (2007). Models of return to work for musculoskeletal disorders. Journal of occupational rehabilitation, 17, 327-352.

Sjöström, R., Melin-Johansson, C., Asplund, R. et Alricsson, M. (2011). Barriers to and possibilities of returning to work after a multidisciplinary rehabilitation programme. A qualitative interview study. Work: A journal of prevention, assessment and rehabilitation, 39, 243-250.

Sloots, M., Dekker, J., Bartels, E., Geertzen, J. et Dekker, J. (2011). Adaptations to pain rehabilitation for non-native patients with chronic pain. Disability and rehabilitation, 33(15-16), 1324-1329.

Sloots, M., Dekker, J., Pont, M., Bartels, E., Geertzen, J. et Dekker, J. (2010). Reasons of drop-out from rehabilitation in patients of Turkish and Moroccan origin with chronic low back pain in the Netherlands: A qualitative study. Journal of rehabilitation medicine, 42(6), 566-573.

Vosko, L. (2009). Less than adequate: regulating temporary agency work in the EU in the face of an internal market in services. Cambridge journal of regions, economy and society, 2(3), 395-411.

Vulture, M. et Provencher, Y. (2014). Les logiques de recours aux agences de travail temporaire et leurs pratiques de recrutement et de sélection de la main-duvre. Dans J. Bernier et M. Vulture, Les agences de travail temporaire : leur rôle et leur fonctionnement comme intermédiaire du marché du travail (p 39-66). Québec : Presses de lUniversité Laval.

Waddell, G. (1987). Volvo Award in clinical sciences. A new clinical model for the treatment of low-back pain. Spine, 12, 632-644.

Young, A. (2010). Return to work following disabling occupational injury facilitators of employment continuation. Scandinavian journal of work, environment and health, 36(6), 473-483.


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


© Alterstice  2010-2017 - ISSN 1923-919X

Établi avec le soutien de l’Association internationale pour la Recherche InterCulturelle (ARIC), du Centre interuniversitaire d'études sur les Langues, les Arts et les Traditions (CELAT) et de l' équipe de recherche METISS . Le site est hébergé par le service informatique de la Faculté des Sciences Sociales de l'Université Laval (Québec, Canada) pour le laboratoire "Psychologie et Cultures".