Santé mentale et sociétés plurielles

Betty Goguikian Ratcliff, Ilario Rossi

Résumé


L'émergence de sociétés plurielles s'inscrit dans une mouvance historique et culturelle irréversible. Elle s'exprime notamment par la mobilité croissante des personnes, des savoirs, des pratiques et des techniques. Qu'elle soit politique, sociale, économique, culturelle, religieuse ou sexuelle, la diversité apparaît dès lors comme une exigence avec laquelle les équilibres de la démocratie, les enjeux de la société civile, les politiques publiques et les pratiques professionnelles doivent désormais composer. Cette situation engendre de nouvelles problématiques en matière de santé, et lance de nouveaux défis, notamment dans le domaine de la santé mentale. Ainsi, à une vision relativiste se limitant au respect des différences culturelles, se substitue progressivement un paradigme nouveau prônant une approche interculturelle, ou transculturelle. Celle-ci est davantage axée sur les trajectoires de vie, les processus dynamiques, les interactions et la mise en place de dispositifs cliniques allant dans le sens de l'ouverture de l'espace thérapeutique aux aspects de confrontation, de médiation et de métissage. Dans cette optique, la diversité, ainsi que les notions de culture, d'identité et d'hybridation qui s'y rattachent, sont incarnées et élaborées au sein même de la rencontre clinique, d'où émergent de nouveaux positionnements. Il s'agit de dépasser la centration sur la différence culturelle, notion qui, bien souvent, essentialise les différences et génère un sentiment de fossé infranchissable entre personnes de cultures différentes. À l'inverse, saisir les mutations en cours et reconnaître la diversité qui caractérise nos sociétés contemporaines permet de prendre en compte, dans le champ d'observation et d'analyse, l'éventail de nos propres acteurs et dispositifs. Sont ainsi esquissées quelques pistes de réflexion et d'analyse pour élucider les différents registres qui construisent et conditionnent la compréhension et l'utilisation du concept de diversité dans le domaine de la santé mentale. Il s'agit de cerner moins la relation entre santé et migration que le contexte au sein duquel les chercheurs et praticiens du champ de la santé mentale appréhendent la diversité et renouvellent leur propre culture professionnelle.

Mots-clés


santé mentale; diversité

Texte intégral :

PDF

Références


Abélès, M. (2008). Anthropologie de la globalisation. Paris : Payot.

Bhatia, S. (2007). Rethinking Culture and Identity in Psychology: Towards a Transnational Cultural Psychology. Journal of Theoretical and Philosophical Psychology, 27-28(2-1), 301-321.

Bhatia, S. et Ram, A. (2001). Rethinking acculturation in relation to diasporic cultures and postcolonial identities. Human Development, 44, 1-17.

Bolzman, C., Fibbi, R. et Vial, M. (2003). Que sont-ils devenus ? Le processus dinsertion des adultes issus de la migration. In H.R. Wicker, R. Fibbi et W. Haug (dir.), Les migrations et la Suisse (p. 79-100). Zurich : Seismo.

Bonniol, J.-L. (2011). Préface. Dans P. Chanson, Variations métisses. Dix métaphores pour penser le métissage (p. 13-21). Louvain-la-Neuve : Bruylant-Academia.

Chanson, P. (2011). Variations métisses. Dix métaphores pour penser le métissage. Louvain-la-Neuve : Bruylant-Academia.

Cohen-Emerique, M. et Hohl, J. (2004). Les réactions défensives à la menace identitaire chez les professionnels en situations interculturelles. Les Cahiers internationaux de psychologie sociale, 61, 21-34.

Collier, S. et Ong, A. (dir.). (2005). Global assemblages : Technology, politics, and ethics as anthropological problems. Malden, MA : Blackwell.

Coradi Vellacott, M. et Wolter, S. (2005). Légalité des chances dans le système éducatif suisse [en ligne]. Aarau : Centre suisse de coordination pour la recherche en éducation. http://www.skbf-csre.ch/fileadmin/files/pdf/publikationen/tb9_fr.pdf

Cuche, D. (1996). La notion de culture dans les sciences sociales. Paris : La Découverte.

Dozon, J.-P. et Fassin, D. (dir.). (2001). Critique de la santé publique. Une approche anthropologique. Paris : Balland.

Fassin, D. (2000). Entre politiques du vivant et politiques de la vie. Anthropologie et sociétés, 24(1), 95-116.

Furtos, J. (2008). Les cliniques de la précarité : contexte social, psychopathologie et dispositifs. Paris : Masson.

Gabadinho, A., Wanner, P. et Dahinden, J. (2007). La santé des populations migrantes en Suisse : une analyse des données du GMM : le rôle du profil sociéconomique, sociodémographique et migratoire sur létat de santé, les comportements et le recours aux services de santé. Neuchâtel : Forum suisse des migrations.

Glick-Schiller, N., Basch, L. et Szanton-Blanc, C. (1995). From immigrant to transmigrant: Theorizing transnational migration. Anthropological Quarterly, 68, 48-63.

Goguikian Ratcliff, B. (2010). Différences culturelles fondamentales et exercice de la psychothérapie avec un interprète. In G. Thésée, N. Carignan et P. Carr (dir.), Les faces cachées de la recherche interculturelle. De la rencontre des porteurs de culture (p. 78-96). Paris : LHarmattan.

Guillebaud, J.-C. (2008). Le commencement dun monde. Vers une modernité métisse. Paris : Seuil.

Hermans, H. (2001). The dialogical self: toward a theory of personal and cultural positionning. Culture and Psychology, 16, 89-130.

Hermans, H. et Kempen, H. (1998). Moving cultures: The perilous problems of cultural dichotomies in a globalizing society. American Psychologist, 53, 1111-1120.

Hours, B. (2004). Trois objets-étapes de la globalisation de la norme de santé. Autrepart (1), 135-144.

Hugo, G. (2005). Migrants in society: diversity and cohesion. Genève : Commission mondiale sur les migrations internationales.

Kleinman, A., Eisenberg, L. et Good, B. (2006). Culture, Illness and Care: clinical lessons from anthropologic and cross-cultural research. Focus, 4, 140-149.

Kuhn, A. (2012). Comment sexplique la surreprésentation des étrangers dans la criminalité? [en ligne]. Genève : Vivre ensemble, Service dinformation et de documentation sur le droit dasile. http://www.asile.ch/vivre-ensemble/2012/10/06

Laïdi, Z. (2004). La grande perturbation. Paris : Flammarion.

Laplantine, F. et Nouss, A. (1997). Le métissage. Paris : Flammarion.

Leanza, Y. (1999). Situations interculturelles dans le monde de la santé : quelles approches pour quel rapport à lAutre ? Poster présenté au VIIe congrès de lAssociation pour la Recherche InterCulturelle, Paris.

Licata, L. et Heine, A. (2012). Introduction à la psychologie interculturelle. Bruxelles : De Boeck.

Maier, T., Schmidt, M. et Mueller, J. (2010). Mental health and healthcare utilization in adult asylum seekers. Swiss Medical Weekly, 140, w13110.

Marmot, M. (2006). Health in an unequal world. The Lancet, 368, 2081-2094.

McMichael, A. et Beaglehole, R. (2000) The changing global context of public health. The Lancet, 356, 495-499.

Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) (2012). Perspectives des migrations internationales. Paris : OCDE. doi:10.1787/migr_outlook-2012-fr

Organisation mondiale de la santé (OMS). (1997). Intersectoral action for health. Conférence Halifax. OMS.

Organisation mondiale de la santé (OMS). (2014). La santé mentale : renforcer notre action [en ligne]. OMS (aide-mémoire n° 220). http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs220/fr/

Otero, M. (2003). Les règles de lindividualité contemporaines. Santé mentale et société. Québec : Presses de lUniversité Laval.

Piguet, E. (2004). Limmigration en Suisse. Cinquante ans dentrouverture. Lausanne : Presses polytechniques et universitaires romandes.

PISA (2013). Premiers résultats tirés de PISA 2012 [en ligne]. Berne : SEFRI/CDIP et Neuchâtel : Consortium PISA.ch. http ://www.edudoc.ch/static/web/ak- tuell/medienmitt/ergebnisse_pisa2012_f.pdf

Rossi, I. (2003). Mondialisation et sociétés plurielles ou comment penser la relation entre santé et migration. Médecine et Hygiène, 2455, 2039-2044.

Saillant, F. et Genest S. (dir.) (2006). Medical Anthropology. Regional perspectives and shared Concerns. Malden, Oxford : Blackwell Publishing.

Sane, A. (2013). De la diversité aux problèmes interculturels : lévolution des enjeux politiques et sociétaux de limmigration africaine en France. Dans M. Vatz Laaroussi, E.-H. Riard, C. Gélinas et E. Jovelin (dir.), Les défis de la diversité : enjeux épistémologiques, méthodologiques et pratiques (p. 91-102). Paris : LHarmattan.

Skandrani, S. (2013). Lidentité en question. Critiques et nouvelles approches de lidentité en contexte transnational. Dans M. Vatz Laaroussi, E.-H. Riard, C. Gélinas et E. Jovelin (dir.), Les défis de la diversité : enjeux épistémologiques, méthodologiques et pratiques (p. 65-80). Paris : LHarmattan.

Tribe, R. (2014). Globalization, culture and mental health. International Review of psychiatry, 26(5), 535-537.

Vatz Laaroussi, M., Riard, E-H., Gélinas, C. et Jovelin, E. (2013). Introduction. Dans M. Vatz Laaroussi, E.-H. Riard, C. Gélinas et E. Jovelin (dir.), Les défis de la diversité : enjeux épistémologiques, méthodologiques et pratiques (p. 11-19). Paris : LHarmattan.

Younès, C. (2002). Introduction. Dans C. Younès et E. Le Roy (dir.), Médiation et diversité culturelle, pour quelle société ? (p. 7-15). Paris : Karthala.

Zempleni, A. (1985). La "maladie" et ses "causes". Lethnographie, 81(2-3), 13-44.


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Tous droits réservés (c)



© Alterstice  2010-2024 - ISSN 1923-919X

Établi avec le soutien de l’Association internationale pour la Recherche InterCulturelle (ARIC), du Centre de recherche Cultures-Arts-Sociétés (CELAT) et de l' équipe de recherche METISS . Le site est hébergé par le service informatique de la Faculté des Sciences Sociales de l'Université Laval (Québec, Canada) pour le laboratoire "Psychologie et Cultures".