Alterstice - Revue Internationale de la Recherche Interculturelle

Alterstice est une contraction de « altérité » et « interstice » ou encore du latin « alter », autre, et « stare », être, se trouver.

Le mot signifie « être autre, se trouver dans la différence ». Il fait référence aussi bien à la qualité d’être autre qu’à celle de se trouver dans un entre-deux, un intervalle qui transforme.

Cette revue a comme objectif principal de diffuser largement les résultats de recherches et les réflexions qui prennent la « culture au sérieux » dans la compréhension des phénomènes humains.

En s’appuyant ainsi sur une définition large de ce qu’est la recherche interculturelle, la revue veut dépasser les frontières « naturelles » de champ entre les études qui portent sur les migrants et les migrations et celles qui portent sur un phénomène au sein d’une ou plusieurs cultures. Pour saisir des réalités locales, nécessairement métissées dans un monde globalisé, et pour saisir le réel de l’expérience des migrations et des cultures en contact, les regards croisés entre chercheurs se positionnant dans un champ ou dans l’autre donnent une profondeur qui fait souvent défaut dans les sciences sociales. En proposant aux chercheurs une tribune sans les frontières habituelles pour présenter et débattre de leurs travaux, la revue permet l’émergence de nouvelles réflexions nécessaires au développement de la science et au mieux-être des sociétés et de leurs institutions.

[Pour un accès plus aisé aux articles en PDF, les navigateurs Safari et Chrome semblent plus adéquats (testés sous Windows 7, en juillet 2011)]

Annonces

 

Appel à texte hors thème

 
Les auteurs intéressés à soumettre un article hors thème, peuvent le faire en tout temps en suivant les directives qui se trouvent dans la rubrique Soumissions de l'onglet À propos.  
Publié: 2016-11-25
 
Encore plus d'annonces...

Vol. 10, No 1 (2021): Parcours d'immigration, minorisation ethnoculturelle/raciale et identités LGBTQ+

Ce numéro thématique met en valeur et explore les parcours multiples et complexes qui sont partagés par des personnes LGBTQ+ migrantes, réfugiées ou issues de la diversité ethnoculturelle. Dans un contexte social où les normes de genre et de sexualité associées aux immigrants tendent à être reléguées au conservatisme et à la répression et celles des sociétés occidentales au libéralisme et à lémancipation, il apparaît important de réfléchir sur cette tension telle quelle se répercute véritablement dans le parcours des personnes migrantes et racisées qui sidentifient comme LGBTQ+.

Sommaire

Éditorial

Yvan Leanza
1-2

Rubriqu'ARIC

Échanger et construire ensemble, un enjeu éthique dans un monde de changements
Bureau de l'ARIC
PDF
3-4

Introduction au thème

Marianne Chbat, Line Chamberland
PDF
5-8

Articles thématiques

Ahmed Hamila
PDF
9-20
Monia Lachheb
PDF
21-32
Claudia Fournier, Louise Hamelin Brabant, Sophie Dupéré
PDF
33-44
Barbara Andrade de Sousa, Line Chamberland
PDF
45-56
Mylène de Repentigny-Corbeil
PDF
57-68
Igor Leonardo de Santana Torres, Felipe Bruno Martins Fernandes
PDF
69-80
Javier Fuentes-Bernal, Ahmed Hamila, Iyan Hayadi, Joseph Achille Tiedjou, Mike Gerembaya, Amanda Siino, Brian O'Niell, Edward Ou Jin Lee
PDF
81-94
Lamiae Bouqentar
PDF
95-108

Articles hors thème

Gwyneth Lavoie-Taylor, Sarah Dufour, Chantal Lavergne
PDF
109-123